5 bonnes raisons de faire la fête

Faire la fête est bon pour la santé

 

Faire la fête offre cet exutoire à un trop plein d’énergie accumulée dans le  » bienséant  » des conventions sociales et professionnelles en amenant une détente. C’est un moyen efficace de se changer les idées au besoin, de se vider la tête et relâcher les tensions.

En nous sortant de notre train-train quotidien, les interludes festifs détournent notre mental de ses ruminations.

 

 » La danse contre la dépression, on n’a rien fait de mieux » dixit le Professeur Joyeux

S’amuser en dansant, en écoutant de la musique, notamment en live nous ferait vivre plus longtemps.
C’est ce qu’une étude britannique a mis en évidence suite à de nombreux tests psychométriques et cardiaques.   » Une belle promesse, mais à prendre avec des pincettes »  pointe Karine Hendricks.

On notera tout de même que ces recherches ont été dirigées en partenariat avec la société 02, propriétaire de salles de concert au royaume uni.

Autres bémols qui s’appliquent à notre enthousiasme quand on sait qu’une exposition prolongée à un niveau sonore qui dépasse les 100db occasionne des troubles divers, altérant également notre système auditif.

Toutefois, ces résultats mettent bel et bien en lumière des réactions électro-bio-chimiques dans notre organisme. Les bienfaits de la musique, de la danse sur la santé, le bien-être ne datent pas d’hier, ni n’ont attendus d’être découverts pour être manifestes à notre plaisir des sens.

De nombreux travaux de recherche sont venus confirmer ce lien entre musique et sentiment de bien-être.

La musique joyeuse a ce pouvoir de modifier quasi instantanément notre humeur.

Mozart est un anti-dépresseur, mais pas sur qu’il s’invite encore de nos jours à la fête.

 

Stimulation sensuelle et bien-être accru

 » L’être humain ne peut pas se contenter d’être dans  quelque chose de répétitif. Les activités festives répondent à notre besoin d’exploration et de découvertes.  » Nicolas Franck psychiatre

 

La fête vient rompre la routine et provoquer un réveil de tous nos sens.

L’adaptation incessante qu’elle implique face à l’inattendu des situations, des rencontres, des échanges au travers des conversations, la diversité des stimuli, les décors, les sons, les éclairages accroissent l’activité cérébrale et créent de nouvelles connexions neuronales.

 

L’euphorie qui en découle, résulte de la sécrétion dans notre cerveau de dopamine ( neurotransmetteur de la motivation) et d’endorphines; nos fameuses hormones du bonheur. L’ocytocine s’invite aussi à la fête pour un cocktail naturel de sensations. La musique, la danse, le chant, le rire et la joie font la part belle à cette effervescence chimique, excitant les mêmes circuits cérébraux que l’alcool ou la drogue.

 

La fête augmente notre sentiment de cohésion sociale

 

Favorable aux interactions et aux rapprochements, la fête est un liant collectif qui nourrit notre sentiment d’appartenance, suscitant adhésion et sentiment identitaire à un groupe, une ville, un quartier, à l’humanité.  Le lien social et les échanges étant essentiels à notre équilibre psychologique.

La fête se définit aussi dans le plaisir du partage avec les autres. Ces occasions de réjouissances communes nous procurent de belles émotions.

Les hiérarchies sociales sont abolies, les barrières sont levées pour laisser place à plus de spontanéité et de liberté.

Paradoxalement, le cadre festif est à la fois une invitation aux règles communément admises du » bien vivre  » en société et un espace dans le temps où il est permis de les transgresser.

 

 Festoyer nous rend plus productif

 

Ces temps de fête sont comme une respiration où la vie émotionnelle s’intensifie.  Ils nous permettent de revenir à la fois plus détendu, plus serein et ragaillardi face aux nombreux défis et obligations de la vie personnelle et professionnelle.

La motivation est de retour; nous voilà rafraichis et mieux disposés à effectuer les différentes tâches qui nous incombent.

Diner en tête à tête ou en famille, cousinade, anniversaire, soirée entre amis, en comité restreint ou élargi, foule en délire dansante, rites sacrés et solennels ou grands mouvement de masse, à chacun son plaisir et sa fête.

 On est tous nés pour faire la fête

 Parce que le jaillissement naturel de notre amour de la vie et de notre créativité est bloqué dans le conditionnement des habitudes de notre société, tous et chacun éprouvons à un moment donné ce désir de nous sentir vivant, plus vivant.

 

Si certains, pour les plus aventureux, recherchent un haut niveau de sensations avec de grandes prises de risque, les aventures n’ont pas besoin d’être extrêmes pour être riches.

Vivre pleinement suffit, car le vrai sens de la fête est une aptitude à retrouver et à cultiver soutenu d’un état naturel de joie. Les enfants en sont le meilleur exemple.

La Joie est une force, composante de vie. Elle s’active dans le déchainement d’appréciation de choses simples. Et le partage, le jeu, le chant, la danse et la musique en font naturellement partie.

Pas besoin de maitriser, juste de décrocher et vous laisser aller à jouer, vivre et arrêter de penser.

C’est quand on est heureux qu’on se sent vivant et qu’on donne dans la vie, plus de vie, propageant notre joie à notre entourage, le bousculant un peu en dehors de ses chemins battus pour lui offrir une expérience étendue, enrichie.

On a tous des moments pas faciles à traverser. mais le choix nous appartient d’imposer un régime sec à notre circuit de négativité pour nous créer un nouveau chemin de liberté. Et ça se fête !

L’équipe de Mariages et fêtes.

 Rédaction : Marina Bambolini

Professionnalisme

2 réflexions sur “5 bonnes raisons de faire la fête

    • Merci pour la visite et l’appréciation.
      Parfait ! rien ni personne n’est parfait; l’essentiel étant de faire de son mieux. Un mieux qui peut toujours évoluer. En tout cas, j’y ai mis du mien, en particulier concernant la 5ème excellente raison de faire la fête. A bientôt.

      Professionnalisme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.